terre de bruyère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de terre et de bruyère.

Locution nominale Modifier

terre de bruyère \tɛʁ də bʁɥi.jɛʁ\ féminin (pluriel à préciser)

  1. (Jardinage) Terre légère, mélange de sable et de débris de bruyères décomposées.
    • Mais quels sont ces principes amers? Beaucoup d'auteurs, et notamment M. Chevreul, ont signalé la présence du tannin ou acide tannique dans la tourbe et dans la terre de bruyère. — (L’agriculteur praticien revue de l'agriculture française et étrangère, 1852, page 283)
    • Si votre rhodo fait des siennes, donnez-lui plus de soleil ou replantez-le ailleurs, toujours dans de la terre de bruyère, évidemment. — (Isabelle Morand, Jardin. Comment bien planter un rhododendron, France Info, 14 octobre 2018)
    • Tout comme le cassis qui en plus redoute les terres sableuses ou trop argileuses. La myrtille raffole de la terre de bruyère et de la tourbe. — (Pierre-Yves Nedelec, Petits fruits au jardin: ce qu'il faut savoir, Notre temps, 12 novembre 2018)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier