tissulaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tissulaire tissulaires
\ti.sy.lɛʁ\

tissulaire \ti.sy.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Relatif aux tissus.
    • L’ensemble des terminaisons centripètes tissulaires de tout l’organisme forme une énorme surface sensitive, une troisième zone réflexogène extracirculatoire (les zones cardio-aortique et sino-carotidienne sont intracirculatoires), que nous avons appelée zone réflexogène tissulaire.— (MM. Danielopolu et Aslan, Bulletin de l’Académie nationale de médecine, Elsevier Masson (Issy-les-Moulineaux), 6 juin 1933, page 769)
    • L’exposition à la lewisite et au phosgène provoque une douleur immédiate. Les lésions tissulaires apparaissent en quelques minutes. En cas d’exposition des yeux, il y a douleur, photophobie, larmoiement et perte d’acuité visuelle. — (Lillian Sholtis Brunner, Suzanne C. Smeltzer et Brenda Bare, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie 1 : Généralités : Volume 1, page 568, De Boeck Supérieur, 2006)
    • Depuis la mythique Dolly, la méthode est connue: il faut disposer de fragments tissulaires bien conservés de l’espèce à «dés-éteindre», faire proliférer les cellules encore vivantes et introduire le noyau de l’une d’entre elles dans l’ovule énucléé d’une espèce proche. — (magazine [Athena], Bruxelles, n° 293, septembre 2013, page 31)

DérivésModifier

TraductionsModifier