FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin toga (« couverture »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
toge toges
\tɔʒ\

toge \tɔʒ\ féminin

  1. (Habillement) (Antiquité) Robe de laine fort ample et longue, qui était le vêtement particulier des romains et qu’ils mettaient par-dessus la tunique.
    • C'était une grande pièce de laine, de couleur écrue, un habit majestueux mais lourd et encombrant. La toge était jetée sur l'épaule gauche, drapée sous le bras droit, avant de repasser sur le bras et l'épaule gauche. Elle était savamment pliée, enroulée et drapée autour du corps, […]. — (Barry S. Strauss, La mort de César, traduit de l'anglais par Clotilde Meyer, Paris : Albin Michel, 2018)
    • On avait suspendu dans l’escalier de Nollet un buste du comte de Chambord, qui s’y trouve encore, drapé dans une toge à l’antique et soutenu par un lit de drapeaux. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 68)
  2. (Par extension) Robe que portent les professeurs, les magistrats, les avocats, etc.
    • On est un fainéant et un drôle, quand on veut être cordonnier, vivre dans la poix et la colle, tirer le fil, manier le tranchet, au lieu de rêver une toge de professeur, avec une toque et de l’hermine.
      On est un insolent vis-à-vis de son père, quand on pense qu’avec la
      toge on est pauvre, qu’avec le tablier de cuir on est libre ! — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Edmond Picard raconte : « Les deux magistrats arrivés en casque blanc, en veston et en pantalon de meunier, en bottines de cuir jaune, ont simplement mis par-dessus le casaquin les toges noires que les 'boys' ont apportées de leur domicile privé […]. » — (Hilde Eynikel, Congo belge: portrait d'une société coloniale, Duculot, 1984, page 156)
  3. (Figuré) Symbole de ce qui représente l'autorité morale ou légale.
    • La privatisation des objets de discours est une manière d'amoindrir la liberté d'expression en se drapant dans la toge puritaine de la vertu. — (Marie-France Bazzo, Nous méritons mieux, Boréal, 2020, page 170)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté toge
Adoucissante doge
Spirante zoge

toge \ˈtoːɡe\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe togañ.