Voir aussi : tombe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir tomber

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tombé tombés
\tɔ̃.be\

tombé \tɔ̃.be\ masculin

  1. Qualité d’un vêtement bien coupé, qui a une tenue harmonieuse.
    • Les cheveux tirés, les épaules voûtées, le tombé informe de la robe indiquent, malgré le grand sourire, une lassitude et une indifférence au souci de plaire. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, pages 146-147.)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin tombé
\tɔ̃.be\

tombés
\tɔ̃.be\
Féminin tombée
\tɔ̃.be\
tombées
\tɔ̃.be\

tombé \tɔ̃.be\

  1. (Vieilli) Déchu, qui n’a plus beaucoup de succès.
    • Un auteur tombé. — Un auteur dramatique dont la pièce a été sifflée.
    • Comme l’Italie, c’est un pays tombé, qui reste en arrière des autres, et ne remonte au niveau des autres que par le contact d’une administration ou d’une civilisation étrangère. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
  2. (Militaire) Tué.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe tomber
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
tombé
 
Fruits étant tombés.

tombé \tɔ̃.be\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe tomber.
    • Je poussais des cris de putois, étant tombé sur le menton et m’étant fait, d’ailleurs, un mal suffisant pour ne pouvoir remuer les mâchoires qu’avec douleur pendant plusieurs jours. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 76)

PrononciationModifier



HomophonesModifier