tomber malade

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de tomber et de malade.

Locution verbale Modifier

tomber malade \tɔ̃.be ma.lad\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de tomber)

  1. Devenir malade ; contracter une maladie.
    • Nous sommes de beaux Jacques, allez, de gratifier de plus de trois mille francs ce mauvais docteur là. […]. Qui tombe jamais malade ici ? […] Si on l’appelle c’est tout au plus pour le permis d’inhumer. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Choisir un roi jeune, beau et bien portant n'empêchait pas qu'il vieillît, enlaidît, tombât malade, ni qu'il perdît ses vertus, ses qualités morales – bref, qu'il changeât et cessât d'être adéquat. — (Jean-Paul Roux, >Le Roi: Mythes et symboles, Fayard, 1995)

TraductionsModifier

PrononciationModifier