FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Vient du latin torus (dans le sens de « petite corde, tronçon de corde, toron »). → voir tore

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
toron torons
\tɔ.ʁɔ̃\

toron \tɔ.ʁɔ̃\ masculin

  1. Assemblage de plusieurs fils de caret tournés ensemble, qui font partie d’une corde, d’un câble. Note : le même terme est utilisé pour des fils électriques.
    • On comprend que c’est la même nécessité mécanique qui fait que les torons d’un cable sont tordus les uns autour des autres. S’ils ne l’étaient pas, ces torons seraient inégalement tendus lorsqu’on enroule la corde autour d’un treuil, par exemple, et la corde dans son ensemble ne présenterait aucune solidité.— (Ferdinand de Fenis de Lacombe, Les ruses de la forêt, Hanoi, 1925, page 13)
    • J’allais ensuite chercher un vieux morceau de corde que j’avais remarqué dans l’herbe du puits de Boucan. Il mesurait à peine deux mètres, et plusieurs torons avaient été rompus par l’usure, à cause du frottement de la margelle. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 132)
    • Les deux groupes s’étirèrent en deux files et les files se mirent à monter les degrés, se rapprochant peu à peu comme les torons d’une même corde qu’assemble le cordier. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 133)
  2. (Architecture) Gros tore à l’extrémité d’une surface droite.
  3. (Escalade) Boucle qui se forme dans la corde due en particulier à l’usage du descendeur en huit.
  4. (Physique) Soliton noué de géométrie torique topologiquement stable.

HolonymesModifier

Partie d'une corde

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • toron sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

EspérantoModifier

Forme de nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif toro
\ˈto.ro\
toroj
\ˈto.roj\
Accusatif toron
\ˈto.ron\
torojn
\ˈto.rojn\

toron \ˈto.ron\

  1. Accusatif singulier de toro.