Voir aussi : torpillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1538) Torpile : avec changement de suffixe, de torpin issu du latin torpedo, torpedinis.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
torpille torpilles
\tɔʁ.pij\
 
torpille (engin explosif).

torpille \tɔʁ.pij\ féminin

  1. (Militaire) Engin explosif destiné à la guerre sous-marine ou à la guerre aérienne.
    • L’avalanche de nos obus et de nos torpilles dura quatre longues heures. Nous fîmes « exploser » jusqu'à quinze fourneaux de mines, dont certains chargés de 3.000 kilos de lydite. La terre, dit un témoin était toute secouée d'un immense frisson.— (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p.177)
    • Et puis un jour, alors que nous étions en cale sèche dans une des Philippines, j'avais vu mon beau bâtiment se volatiliser sous quelques torpilles lancées de plein fouet par une vague d'avions américains ; […]. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, p. 10)
    • Je lisais pour la troisième fois L’Île mystérieuse et pour la troisième fois j’étais grandement et heureusement surpris par la torpille inattendue qui venait de faire sauter, sous mes yeux, le navire des pirates, au moment même où je nous croyais perdus. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 81-82)
    • Le chasseur de mines tripartite Lyre a procédé dimanche à la destruction de deux torpilles. — (Mer et Marine.com, article Le chasseur de mines Lyre détruit deux torpilles devant Bastia, 29.11.2011.)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   torpille figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

torpille \Prononciation ?\ féminin

 
Une torpille commune.
 
La torpille noire.
  1. (Zoologie) Espèce de poisson voisin des raies, au corps arrondi et ayant un appareil électrique qui a la propriété de donner une commotion électrique à celui qui le touche.
    • Mais pour ces deux femmes initiées aux mystères de son amour, sa contenance, le son de sa voix, l'expression de ses regards, eurent un peu de la puissance attribuée à la torpille. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)

NotesModifier

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Torpille) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

(exemples)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Torpedo sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • torpille (sur Wikipedia en anglais)

RéférencesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe torpiller
Indicatif Présent je torpille
il/elle/on torpille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je torpille
qu’il/elle/on torpille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
torpille

torpille \tɔʁ.pij\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de torpiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de torpiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de torpiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de torpiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de torpiller.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier