Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté à toster (« rôtir »), du latin tostum qui a dû signifier d'abord « chaudement » d'où « promptement ».

Adverbe Modifier

tost \tɔst\

  1. Tôt.
    • plus tost que plus tart.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif tost
Comparatif tostocʼh
Superlatif tostañ
Exclamatif tostat
Mutation Forme
Non muté tost
Adoucissante dost

tost \ˈtost\

  1. Proche.
    • Ni a zo kerent tost. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 527)
      Nous sommes proches parents.
  2. Avare, parcimonieux, regardant.
    • An dud pinvidig n’int ket ken tost hag ar beorien. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 527)
      Les riches ne sont pas aussi regardants que les pauvres.

Adverbe Modifier

tost (da) \ˈtost\

  1. Près (de).
    • E di a zo tost d’an aot. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 526)
      Sa maison est près de la grève.

PapiamentoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

tost

  1. Griller, rôtir.

SynonymesModifier

AnagrammesModifier