Étymologie

modifier
(Siècle à préciser) Participe présent de tourner.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin tournant
\tuʁ.nɑ̃\

tournants
\tuʁ.nɑ̃\
Féminin tournante
\tuʁ.nɑ̃t\
tournantes
\tuʁ.nɑ̃t\

tournant \tuʁ.nɑ̃\

  1. Qui tourne.
    • Il réussit à traverser sans accroc et à se glisser par un mouvement tournant dans la coulisse latérale […]. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, p. 190)
    • L’escalier tournant, à marches de bois vermoulues, gémissait et craquait sous nos pas. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, réédition Le Livre de poche, 2012, page 176)
    • Quoiqu’elle le connût bien par ce que son père lui en avait raconté, elle s’était un peu perdue dans le dédale des rues tournantes. — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • Il en va de même pour les lames de votre tondeuse à gazon ! Les lames tournantes qui se trouvent sous votre tondeuse finissent avec le temps par s’émousser. — (Guy Delœuvre, Tout savoir sur son jardin, chez l'auteur / Éditions Laurent Poret, 2018)
  2. (Militaire) Qualifie un mouvement fait pour tourner une position, un corps ennemi.
    • Notre fantassin croit tout perdu, car son régiment, en contradiction avec les ordres de Joffre, repasse la Marne pour retraiter vers le sud. En fait, il s’agit d’un mouvement tournant vers un point du front. — (Jean-Paul Kauffmann, Remonter la Marne, Fayard, 2013, Le Livre de Poche, page 230)

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Hyponymes

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
tournant tournants
\tuʁ.nɑ̃\
 
Le tournant au poker (5).

tournant \tuʁ.nɑ̃\ masculin

  1. Endroit où un chemin, un cours d’eau, ou tout autre type de voie, change de direction.
    • L'endroit, que l'un de ces oiseaux fréquente le plus souvent, étant bien connu, c'est en général près d'un tournant d’eau, on y fiche un pieu pour y attacher et tendre le piège nommé sauterelle, avec quoi il est bientôt pris. — (« L'Alcyon, ou Martin Pêcheur », dans le Manuel de l'amateur des oiseaux de volière, par Johann Matthäus Bechstein, traduit de l'allemand, avec additions du traducteur, 2e édition, Bruxelles : Société belge de Librairie, 1838, page 85)
    • À certains tournants, quelques quinquets rougeoyaient indiquant le circuit que l’on décrivait dans ces atermoiements de lumière et d’ombre. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. Fait de modifier sa trajectoire lors d’un déplacement.
    • Ce chauffeur n’a pas bien pris son tournant, a mal pris son tournant.
    • À la prochaine intersection, faire un tournant à gauche.
  3. (Sens figuré) Moment capital, décisif.
    • — Ah ! c’est bien cela, cria-t-il, nous en sommes bien à ce tournant de la fin du siècle, dans la fatigue, dans l’énervement de l’effroyable masse de connaissances qu’il a remuées… — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre IV)
    • En 2020, le marché du sex-toy devrait peser quelque 50 milliards d'euros, et c'est un excellent argument pour que le « green business » s'y intéresse. Ainsi huiles de massage bio, lubrifiants naturels à la sève d'arbre de kiwi, préservatifs « éthiques », dont le latex est issu de forêts indiennes gérées durablement, et ce dans le cadre du processus de commerce équitable : l'industrie du sexe sait donc prendre son tournant écologique ! — (Emmanuel Pierrat, L'Érotisme pour les Nuls, Éditions First, 2017)
    • Ça dort à Québec concernant la culture, alors que nous nous trouvons à un tournant crucial. — (Antoine Robitaille, Culture: le Québec doit se réveiller, Le Journal de Montréal, 12 novembre 2020)
    • Si l'historien tend à exagérer l'« innovationnisme » de la démocratie péricléenne, il permet néanmoins de repérer, par contraste, un tournant majeur : à partir de 411 et, plus encore, de 403, s'imposent un discours et des pratiques civiques valorisant le passé de façon obsédante […]. — (Vincent Azoulay et Paulin Ismard, Athènes 403. Une histoire chorale, Éditions Flammarion, 2020)
    • Nous avons tendance, parce que les séquences politiques et électorales sont ainsi faites, à considérer que ces séquences sont vraiment un tournant. Mais c'est plutôt notre attention qui se porte sur ces réseaux sociaux à ces moments-là. Et on s'en aperçoit. — (En France, TikTok peut-il influencer des votes ? Radio France, Dimanche 16 juin 2024)
  4. (Sens figuré) Moyen détourné employé pour réussir.
    • Je prendrai un tournant pour arriver jusqu’à lui.
  5. (Poker) Tirage de la quatrième carte du tableau, après le flop et avant la rivière.

Synonymes

modifier
endroit où une voie change de direction
virage

Hyponymes

modifier

Dérivés

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe tourner
Participe Présent tournant
Passé

tournant \tuʁ.nɑ̃\

  1. Participe présent de tourner.
    • L’eau frangeait les ramures, alourdissait les fils d’araignée, imbibait les écorces gluantes, et des feuilles tombaient, çà et là, en tournant, dans le tranquille égouttement, dans le grand calme profond. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chapitre 2, 1910)

Prononciation

modifier

Références

modifier