FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de tourner et de dos → voir tournedos.

Locution verbale Modifier

tourner le dos \tuʁ.ne lə do\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de tourner)

  1. Se retourner, présenter le dos à quelqu’un.
  2. (Par extension) Fuir.
    • Tourner le dos aux ennemis, à l’ennemi.
  3. (Figuré) Quitter quelqu’un et le laisser là par mépris, par indignation, ou lorsqu’on abandonne ses intérêts.
    • Sa foi catholique crevassée, l’Irlandaise tourna le dos aux sacrements, puis à la messe dominicale, ne daignant même pas faire des Pâques de renard. — (Louis Haché, La Tracadienne, Éditions de la Francophonie, 2003, p. 48)
    • Dans la mauvaise fortune, la plupart des amis vous tournent le dos.
    • Il tourne le dos à l’endroit où il veut aller : Se dit d’un homme qui, au lieu d’aller où il veut, prend un chemin tout opposé.
  4. (Figuré) S’en aller.
    • Vous n’aurez pas tourné le dos, vous n’aurez pas le dos tourné qu’il ne se souviendra plus de vous.
    • La fortune lui a tourné le dos, la fortune lui est devenue contraire.
  5. (Figuré) Finir ; terminer.

SynonymesModifier

(5)

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier