tout plein

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de tout et de plein.

Locution adverbiale Modifier

tout plein \tu plɛ̃\

  1. (Familier) Beaucoup, très.
    • Gaie comme à l’École, active et tumultueuse, je m’amuse tout plein, pour m’empêcher de penser… — (Willy et Colette, Claudine à Paris, 1901, p. 308).
    • — Si j’étais que de vous, mam’zelle, j’mettrais la robe que vous avez confectionnée. Vous étiez tout plein gentille — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, 1922, p. 234).
  2. (Familier) (Avec de) Beaucoup de, plein de.
    • Après avoir traversé quelques appartements déserts, mais parfaitement éclairés par des lampes d'albâtre où brûlait une huile parfumée, il entra dans un jardin tout plein de fleurs qui lui sembla éclairé par le soleil lui-même — (Alexandre Dumas, Aventures de Lydéric, grand-forestier de Flandre, 1978, p. 90).

TraductionsModifier

RéférencesModifier