très peu pour moi

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de très, peu, pour et moi.

Locution-phrase Modifier

très peu pour moi \tʁɛ pø puʁ mwa\

  1. Manifeste la méfiance ou le désintérêt du locuteur à l’égard de ce qui lui est proposé.
    • Peu de temps après la mise en usage d’un nouveau produit, plusieurs femmes avaient commencé de perdre leurs dents.
      « Très peu pour moi », dit Marie-Jeanne.
      Sa voix avait perdu des inflexions tendres, comme pendant la course, quand elle avait dit : « Je suis contente que Busard n’ait pas tort », ou même quand elle avait demandé à Cordélia : « Vous entrerez bien ? », puis soudain devenait sèche, dure, comme pour ce « très peu pour moi », qui cassa net sur le « moi », comme une branche morte.
      — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 48)

TraductionsModifier