traîneur de savates

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'expression traîner la savate.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
traîneur de savates traîneurs de savates
\tʁɛ.nœʁ də sa.vat\

traîneur de savates \tʁɛ.nœʁ də sa.vat\ masculin (pour une femme, on dit : traîneuse de savates)

  1. (Péjoratif) (Familier) Personne désœuvrée.
    • […] les traîneurs de savates à teint bronzé et longue chemise de nuit ; […] — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 139)
    • J’enviais son aisance ménagère vis-à-vis du mort. Elle ne redoutait aucun mystère. Elle traitait son Auguste ou son Jules, revêtu de glaise et de marbre, tourné vers les connaissances absolues, glorieusement, divinement, infiniment absent, comme s’il n’eût pas cessé d’être ce traîneur de savates, mal rasé, qui fleurait l’apéritif à pleine moustache. Et peut-être avait-elle raison. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 212)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier