Voir aussi : traineuse

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Dérivé de traîner, avec le suffixe -euse. Le moyen français avait traîneresse.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
traîneuse traîneuses
\tʁɛ.nøz\

traîneuse \tʁɛ.nøz\ féminin (pour un homme, on dit : traîneur) (orthographe traditionnelle)

  1. Celle qui traîne quelque chose.
    • Mais il reconnaît cependant que dans la somme des acquisitions littéraires de ce temps, — le journalisme, pernicieux ailleurs, n’aura pas été entièrement stérile, puisqu’il a introduit dans la littérature, une forme de plus — une forme svelte, rapide, retroussée, presque militaire et que cette traîneuse de robe à longs plis, dans les livres, ne connaissait pas. — (Jules Barbey d’Aurevilly, Les Œuvres et les Hommes, page ii, 1860)
  2. (Sens figuré) Celle qui erre, qui traîne.
    • De plus, cette créature fourbe et rouée, qui était au service de la présidente depuis des années et savait la mener à son gré par la flatterie, s’était avisée — après assurance que sa maîtresse verrait la chose favorablement — de raconter à la domesticité que Mitsi était la fille d’une coquine et qu’elle serait une traîneuse des rues, si Mme la présidente n’avait eu la charité de s’en occuper, pour tâcher de la sauver du vice. — (Delly, Mitsi, page 43, 1922)

Variantes orthographiques modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Forme d’adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin traîneux
\tʁɛ.nø\
Féminin traîneuse
\tʁɛ.nøz\
traîneuses
\tʁɛ.nøz\

traîneuse \tʁɛ.nøz\ (orthographe traditionnelle)

  1. Féminin singulier de traîneux.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier