Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin tragicus emprunté au grec τραγικός, tragikos (« relatif au bouc, tragique »), dérivé de τράγος, tragos (« bouc ») → voir tragédie.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
tragique tragiques
\tʁa.ʒik\

tragique \tʁa.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à la tragédie.
    • Le premier auteur-acteur tragique, Thespis, s’enduisit le visage de blanc de céruse, puis il inventa le masque de toile, d'abord assez neutre, sans expression, […]. Peu à peu, mais sans qu'on sache dater précisément cette évolution, le masque tragique va figurer l'expression des sentiments humains […]. — (Patricia Vasseur-Legangneux, Les tragédies grecques sur la scène moderne: Une utopie théâtrale, Presses Univ. Septentrion, 2004, page 164)
  2. (Figuré) Qui est funeste, terrible.
    • Elle me revient à l’esprit, la tragique phrase de Duveyrier : « Le colonel met le pied à l’étrier et reçoit au même moment un coup de sabre… » — (Pierre Benoit, L’Atlantide, Albin Michel, 1920, p. 9-14)
    • Voici, par exemple, au bord de la route qui me conduit à Montauban, le joli bourg de Réalville, […] où, par la suite, se déroulèrent de tragiques épisodes de la vaine lutte entre catholiques et protestants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

SynonymesModifier

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tragique tragiques
\tʁa.ʒik\

tragique \tʁa.ʒik\ masculin

  1. Genre tragique, tragédie.
    • Ce poète s’est voué au tragique.
    • Cet acteur est excellent dans le tragique.
  2. Auteur de tragédies.
    • Les tragiques grecs.
    • Corneille et Racine sont nos deux grands tragiques.
  3. (Figuré) (Au singulier) Ce qui a un caractère funeste, terrible, alarmant.
    • Le tragique est que là, devant moi, le passé reste mort en sa permanence et permanent en son dessèchement, tache ineffaçable ou parfum irretrouvable. — (Archives de philosophie, V.39, G. Beauchesne, 1976, page 162)

DérivésModifier

  • tourner au tragique (menacer d’avoir une issue tragique ou funeste, ou se diriger vers une telle issue)
  • prendre au tragique (considérer les choses d’une manière trop sérieuse, trop grave, d’une manière triste, alarmante)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier