Ouvrir le menu principal

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Pokorny[1] distingue deux radicaux indo-européen commun distincts pour trahere.
  1. Le premier, quoique le /t/ initial pose quelques problèmes[2], de *dherāgh- (« tirer, trainer »), qui donne les équivalents germaniques (ici donnés en anglais) drag, draw, l'albanais tërhek (« tirer »), le slavon *draga (« voie » → voir dráha). D’où tragula (« javelot → voir trait au sens de flèche, herse »), traha (« herse »), tragum (« filet [pour tirer les poissons hors de l'eau] »).
  2. Le second de *trāgh- (« tirer, allonger, [allonger le pas =] courir ») qui donne trama (« trame ») qui est pour *trāgh-smā, ver-tragus (« lévrier [chien courant] ») via le gaulois, l'anglais thrall (« esclave [un coursier] »). Il est apparenté[3] au grec ancien τρέχω, trékhô (« courir ») ; au breton[4] tre « reflux », au moyen irlandais tráig « marée descendante ; plage ».

Verbe Modifier

trahō, infinitif : trahere, parfait : traxī, supin : tractum transitif

  1. Tirer après soi, tirer de force, traîner, entraîner, livrer ou se livrer.
    • se quieti trahere.
      se livrer, s'abandonner au sommeil.
  2. Entraîner (comme conséquence), amener, causer.
    • alicujus audaciae socios trahere.
      abandonner les alliés à l'audace de quelqu'un.
  3. Entraîner (vers un sentiment, une détermination), pousser, attirer, gagner.
    • sese quisque praeda locupletem fore, victorem domum rediturum trahebant, Sall. J. 84, 4
      chacun retournait dans son esprit l'idée qu'il s'enrichirait par le butin et qu'il rentrerait vainqueur chez soi.
  4. Faire pencher dans un sens, mettre sur le compte de, imputer, interpréter.
  5. Tirailler, peser le pour et le contre.
    • belli atque pacis rationes trahere, Sall. J. 97, 2
  6. Enlever de force, ravir, soutirer.
    • obsides trahere.
      livrer des otages.
  7. Tirer à soi, s'attribuer, réclamer.
    • trahere sibi (in se).
      s'approprier, revendiquer.
  8. Tirer à soi, attirer, séduire.
  9. Tirer (en parlant d'une cheminée), humer, aspirer, absorber, pomper, sucer, boire.
    • spiritum (animam) trahere.
      respirer.
  10. Tirer pour soi, contracter, acquérir par assimilation.
  11. Tirer hors de, extraire, faire sortir.
    • ex puteis aquam trahere.
      tirer de l'eau des puits.
  12. Tirer au sort.
  13. Tirer, dériver, retirer, emprunter, recueillir.
  14. Tirer un tête, contracter ou plisser le front, froncer les sourcils.
    • vultum trahere.
      froncer les sourcils.
  15. Tirer en long, étendre, allonger, filer, carder la laine.
  16. Tirer sur (le vert, le rouge…), prendre une couleur, un goût, une qualité.
  17. Traîner en longueur, prolonger, retarder, faire durer, passer le temps, se prolonger, durer, subsister.
    • pugnam trahere.
      prolonger le combat, soutenir longtemps le combat.
    • Jugurtha trahere omnia, Sall. J. 36, 2
      Jugurtha traînait les choses en longueur.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  2. Un *dh indo-européen aurait dû être converti en /f/ → voir f, fraus, funis et foris
  3. « traho », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  4. Michiel de Vaan, Etymological Dictionary of Latin and the other Italic Languages, Leyde, Brill, 2008, p. 626-27.