FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de trame.

Verbe Modifier

tramer \tʁa.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Art) Passer la trame entre les fils qui sont tendus sur le métier.
    • Tramer une étoffe, la tramer de soie.
    • Mais il a à écouler un stock de velours tramé et il faut que j’accepte un costume de charpentier. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
  2. (Figuré) Machiner, ourdir une intrigue, un complot.
    • Tramer la perte de quelqu’un.
    • N'ayant pu réussir à pénétrer la veille dans l'hôtel du duc d'Angoulême pour le prévenir de ce que Concini tramait, le chevalier poussait une pointe jusqu'à l'endroit où il avait sauvé Giselle des mains du maréchal. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (Impersonnel)
  4. Passer un rouleau à peindre structuré sur un enduit plastique d’intérieur pour lui donner du relief.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier