transcendantal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Dérivé de transcendant, avec le suffixe -al
Note : Emprunté au latin scholastique transcendentalis, dérivé de transcendens (« transcendant »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin transcendantal
\tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.tal\
transcendantaux
\tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.to\
Féminin transcendantale
\tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.tal\
transcendantales
\tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.tal\

transcendantal \tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.tal\

  1. (Philosophie) Qui est purement rationnel, de ce qui se fonde sur des données supérieures aux impressions des sens, sur des données a priori ; qui porte sur les conditions de possibilité de la chose plutôt que sur la chose elle-même.
    • Il n’y a donc pas là un bien public pareil à d’autres, mais un bien qui conditionne la possibilité de tous les autres, naturels ou sociaux, public ou privés. C’est d’ailleurs pourquoi nous parlons d’un dommage transcendantal. — (Dominique Bourg, les dommages transcendantaux sur www.geostrategia.fr, Université de Technologie de Troyes. Mis en ligne le 30 octobre 2018, consulté le 22 février 2019)
  2. (Sens figuré) Énorme, extraordinaire.
    • Quand il y a deux caméléons à la même corde, le spectacle devient d’une bouffonnerie transcendantale. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier