Français modifier

Étymologie modifier

(2002) De l’allemand Transidentität.
Note : La sociologue Karine Espineira attribue la traduction du terme à Cornelia Schneider, co-fondatrice de l'association Support transgenre Strasbourg et militante en Allemagne puis en France[1][2]. Il est diffusé à travers les communautés trans françaises actives en ligne[3].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
transidentité transidentités
\tʁɑ̃s.i.dɑ̃.ti.te\

transidentité \tʁɑ̃s.i.dɑ̃.ti.te\ féminin

  1. (Transitude) Identité transgenre.
    • Si l’on avait dit à Blaise, quand il était encore étudiant à Versailles, qu’il monterait un jour sur scène pour affirmer sa transidentité, il ne l’aurait probablement pas cru. — (Rozenn Le Carboulec, « Pirates, la compagnie de théâtre en non-mixité trans », le 17 mars 2020, sur le site ChEEk Magazine (https:/cheekmagazine.fr))
    • Les fouilles devraient alors être réalisées par des agents du même genre, préalablement sensibilisés à la transidentité. — (Décision cadre du Défenseur des droits 2020-36 → lire en ligne)
    • À l’image de la hausse des chiffres sur les discriminations qui soulèvent la question « sont-elles plus nombreuses ou les victimes les dénoncent-elles plus qu’auparavant ? », la transidentité pose une question similaire : « les chiffres des transitions augmentent-ils ou les personnes trans sont-elles mieux informées et plus soutenues pour engager des transitions ? ». — (Karine Espineira, Maud-Yeuse Thomas, "C’est un effet de mode, c’est une épidémie", dans "Transidentités et transitude" (2022) → lire en ligne)
  2. Identité plurielle, qui traverse plusieurs définitions.
    • …recherche sur la transnationalité, la transculturalité et la transidentité. — (Marc Cheymol, Littératures au Sud, 2009)

Variantes orthographiques modifier

Quasi-synonymes modifier

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier

  1. Karine Espineira, Analyse de la construction des cultures de genre à la télévision. La transidentité de l'espace public à l'espace télévisuel, Université de Provence Aix-Marseille I, 2007, page 11
  2. Arnaud Alessandrin et Karine Espineira, Sociologie de la transphobie, « Le mouvement social trans : mobilisations et visibilités », Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, collection « Genre, cultures et sociétés », Pessac, 2015, ISBN 9782858924523, page 115
  3. Karine Espineira et Maud-Yeuse Thomas, Transidentités et transitudes : Se défaire des idées reçues, Le Cavalier bleu, 2022, ISBN 979-1-0318-0513-9, page 13, chapitre « Introduction : Du transsexualisme à la transidentité, à la transitude »