translucide

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin translucidus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
translucide translucides
\tʁɑ̃s.ly.sid\
 
Feuilles translucides en contre-jour. (sens 1)

translucide \tʁɑ̃s.ly.sid\ masculin et féminin identiques

  1. (Physique) Qualifie un corps qui laisse passer une lumière diffuse, sans permettre de distinguer les objets à travers.
    • Des rideaux translucides.
    • Sans style et sans grâce de jour, dans la lumière magique de la lune, elle apparaissait diaphane et presque translucide, baignée d’un rayonnement imprécis. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Un froid mouillé touchait sa paume, le mince corps se tordait au béement de la gueule translucide, si fragile que l'hameçon dont elle était percée semblait un croc de bronze monstrueux. — (Maurice Genevoix, La Boîte à pêche, Paris : éd. B. Grasset, 1926, p. 29)
    • Je demandai à ma mère d’aller aux vergers cueillir la cerise. On en était aux griottes, rouges comme le sang caillé, translucides comme des pierres précieuses, […]. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 33)
  2. Lumineux.
    • Il se retrouva dans la rue. Les passants avaient des visages translucides, les voitures roulaient sans bruit ; il n’entendait que le bourdonnement de ses oreilles. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 103)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier