Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nom de l’abbaye Notre-Dame de la Trappe, fondée en 1140 à Solygny. Le mot trappe désigne dans le Perche des escaliers menant à un étang, c’est en référence à ces escaliers que l’abbaye prit ce nom.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
trappiste trappistes
\tʁa.pist\

trappiste \tʁa.pist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatifs à ces moines et à leurs bières.
  2. Relatif à Trappes, commune française située dans le département des Yvelines.

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
trappiste trappistes
\tʁa.pist\

trappiste \tʁa.pist\ masculin

  1. Membre d’une famille monastique issue de l’ordre de Cîteaux et dont le chef-lieu était à la Trappe, près de Mortagne.
    • Hâtons-nous de gagner le couvent des trappistes pour nous y cacher une neuvaine sous le froc ! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Un appel aux bœufs, un « trrr » aigu qui sonne dans les grottes, voilà tout ce que l’on entend. Il semble qu’on traverse une communauté de trappistes, un de ces couvents où l’on travaille en plein air avec une loi de silence perpétuel. — (Alphonse Daudet, La moisson au bord de la mer, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 216.)

DérivésModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
trappiste trappistes
\tʁa.pist\

trappiste \tʁa.pist\ féminin

  1. (Boisson) Bière préparée par ces moines.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • trappiste sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier