FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de tremper avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
trempage trempages
\tʁɑ̃.paʒ\
 
Émaillage d’une assiette par trempage (2) à la manufacture nationale de Sèvres.

trempage \tʁɑ̃.paʒ\ masculin

  1. (Arts) Action de tremper, d’humecter d’eau ou d'une solution.
    • Le trempage doit être fait jusqu'à complète imbibition et avec le moins de manipulation possible …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Céramique) Technique d’émaillage.
  3. (Pêche) Alourdissement des noix de Saint-Jacques par immersion.
    • D’où la contrebande et la fameuse pratique du trempage, qui consiste à plonger les noix dans un bain d’eau assaisonnée de polyphosphates, histoire de les gorger de flotte pour qu’elles pèsent plus lourd. — (T’as de beaux yeux, tu sais !, Le Canard Enchaîné, 10 janvier 2018, page 5)
    • Si l’on s’en tient à la réglementation française, le trempage et l’emploi de polyphosphates sur la noix fraîche sont interdits. {{Coquille Saint-Jacques : trempage trompeur, Le Marin, 24 octobre 2012}}

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • trempage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier