Voir aussi : trempé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Déverbal de tremper.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
trempe trempes
\tʁɑ̃p\

trempe \tʁɑ̃p\ féminin

  1. (Art) Action, manière de tremper le fer, l’acier, le bronze, le verre, etc. Refroidissement rapide obtenu en plongeant un objet chaud dans un liquide froid, afin de donner des propriétés particulières à la matière.
    • La trempe du fer.
    • Donner la trempe.
    • De l’hôpital, nous nous rendîmes à la manufacture d’armes. C’est un vaste bâtiment symétrique et de bon goût, fondé par Charles III, dont le nom se retrouve sur tous les monuments d’utilité publique ; la manufacture est bâtie tout près du Tage, dont les eaux servent à la trempe des épées et font mouvoir les roues des machines. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
  2. (Métallurgie) Qualité que le fer, l’acier, etc., contracte quand on le trempe.
    • Cette épée est d’une bonne trempe.
    • La trempe de ce coutelas est très bonne.
    • La trempe de cet acier est excellente.
    • Le dépit ne se traduisait chez lui que par une sorte d’irritabilité plus aiguë, et ne faisait pour ainsi dire qu’ajouter un ressort de trempe plus sèche à son audace. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 86)
  3. (Figuré) Constitution du corps de l’homme et qualité de son âme, de son caractère.
    • Une révolution de palais où toutes les voix tentées par une libéralisation contrôlée seraient remplacées par des purs et durs de la trempe d’un Mohammed Mesbah-Yazdy, le mentor religieux ultra-radical d’Ahmadinejad, qui s’est juré de « théocratiser » à l’extrême la révolution islamique ? — (Jean Portante, Coup d’État à l’iranienne, dans Le Jeudi, en ligne, 25 juin 2009)
    • Bientôt, demain peut-être, je vais avoir besoin de cœurs intrépides. Les hommes de la trempe de celui-ci sont rares... — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Les âmes d’une certaine trempe.
    • Peu d’hommes ont un caractère de cette trempe.
  4. (Imprimerie) Action de tremper, d’humecter le papier sur lequel on veut imprimer. Dans ce sens on dit aussi trempage.
    • La trempe varie suivant les diverses qualités du papier.
  5. (Argot) Coups de poing, bastonnade, dérouillée.

SynonymesModifier

→ voir gifle (5)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
trempe trempes
\tʁɑ̃p\

trempe \tʁɑ̃p\ masculin et féminin identiques

  1. (Québec) (Suisse) (Sud de la France) Trempé.
    • Viens te sécher, t’es tout trempe !
    • Oubliez les manteaux tout trempes de la visite sur le lit, les claques mélangées et les bottes qui bloquent la porte d'entrée. — (Michel Beaudry, « Les Fêtes 2020 », Le journal de Montréal, 19 décembre 2020)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe tremper
Indicatif Présent je trempe
il/elle/on trempe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je trempe
qu’il/elle/on trempe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
trempe

trempe \tʁɑ̃p\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de tremper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de tremper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de tremper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de tremper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de tremper.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • trempe sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

De trempar, du latin temperare

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin trempe
\Prononciation ?\
trempes
\Prononciation ?\
Féminin trempa
\Prononciation ?\
trempas
\Prononciation ?\

trempe \ˈtɾempe\

  1. Trempé, mouillé, baigné.

VariantesModifier