treo đầu dê bán thịt chó

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de treo (« suspendre »), đầu (« tête »), (« chèvre »), bán (« vendre ») et thịt chó (« viande de chien »), litt. « suspendez une tête de chèvre, vendez de la viande de chien ». Provient d'une période où la viande de chien a été interdite, vers 1102-1106, les bouchers accrochant des têtes de chèvre à leur étal pour faire croire qu'ils vendaient de la viande de chèvre et non de la viande de chien[1].

Locution-phrase Modifier

treo đầu dê bán thịt chó \ʨɛw˧˧ ɗə̤w˨˩ ze˧˧ ɓaːn˧˥ tʰḭʔt˨˩ ʨɔ˧˥\ (Hanoï), \tʂɛw˧˥ ɗəw˧˧ je˧˥ ɓa̰ːŋ˩˧ tʰḭt˨˨ ʨɔ̰˩˧\ (Huê, \tʂɛw˧˧ ɗəw˨˩ je˧˧ ɓaːŋ˧˥ tʰɨt˨˩˨ ʨɔ˧˥\ (Hô-Chi-Minh-Ville)

  1. Évoque les tromperies pratiquées par les commerçants et la publicité mensongère ; a un sens proche de « l’habit ne fait pas le moine », « tout ce qui brille n’est pas or ».

RéférencesModifier

  1. (vietnamien) Hoàng Lê, Thành ngữ "Treo đầu dê, bán thịt chó" được dùng hàng ngàn năm từ đâu mà có? sur Soha.vn, 2019-06-27. Consulté le 2021-10-12.