Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Composé de tri (« trois »), ha (« et »), tri (« trois ») et ugent (« vingt »), littéralement « trois et trois-vingts ».

Adjectif numéral Modifier

tri ha tri-ugent \ˈtriː a tri.ˈyː.ɡɛnt\ masculin (équivalent féminin : teir ha tri-ugent)

  1. Soixante-trois.
    • P’en doa tapet e dri bloaz ha tri-ugent, da lavaret eo warlene, e oa bet gwerzhet e stal, ker-daonet, d’ur stal vrasocʼh eus Brest [...]. — (Hervé Lossec, Pêr ar cʼhiger dinecʼh, in Ya !, niv. 437, 25 Here 2013, p. 8)
      Quand il a eu ses soixante-trois ans, c’est-à-dire l’an dernier, son commerce a été vendu, très cher, à un commerce plus grand de Brest [...].

Note :

  • Le nom qualifié par cet adjectif se place généralement entre tri et ha tri-ugent.
  • Mutation par spirantisation après tri.

Locution nominale Modifier

tri ha tri-ugent \ˈtriː a tri.ˈyː.ɡɛnt\

  1. Le nombre soixante-trois.
Précédé
de daou ha tri-ugent masculin
div ha tri-ugent féminin
Cardinaux en breton Suivi
de pevar ha tri-ugent masculin
peder ha tri-ugent féminin