Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Composé de tri (« trois ») et mil (« mille »).

Adjectif numéral Modifier

tri mil \ˈtriː mil\

  1. Trois-mille.
    • Hiriv an deiz e vez prenet tri mil buocʼh bep sizhun gant Bigard, deus Kemperle. — (Jean Bihan in Ya !, niv. 589, 23 Gwengolo 2016, p. 12)
      Au jour d’aujourd’hui, Bigard de Quimperlé achète trois mille vache par semaine.

Locution nominale Modifier

tri mil \ˈtriː mil\

  1. Le nombre trois-mille.

Locution adverbiale Modifier

tri mil \ˈtriː mil\

  1. Très, extrêmement.
    • Kement-ha-kement ma teu Feñch da vezañ tri mil enervet gant se. — (Herve Lossec, Istorioù Herve Lossec in Ya !, niv. 394-395, 28 Kerzu 2012, p. 16)
      Tant et si bien que Fañch en devient très énervé.
    • Lod a oa tri mil anavezet, hag estreget en ur barrez pe ziv. — (Mikael Madeg & Mark Paugam, Bimbalaoñ in Ya !, niv. 577, 1 Gouere 2016, p. 6)
      Certains [mendiants] étaient extrêmement connus, et dans plus d’une ou deux paroisses.

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

De tri (« trois ») et mil (« mille »).

Adjectif Modifier

tri mil \ˈtri ˈmil\ adjectif numéral

  1. Trois-mille.