FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Dérivé de tricher avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tricheur tricheurs
\tʁi.ʃœʁ\
 
Le Tricheur à l’as de carreau. de Georges de La Tour.

tricheur \tʁi.ʃœʁ\ masculin (pour une femme on dit : tricheuse)

  1. Celui, celle qui triche, qui trompe au jeu.
    • Jeannin était joueur et même tricheur, entraîné à cela par un autre ; et insensiblement ils se mirent à tenir tripot, entendez qu'ils attiraient des inconnus à la table de nuit ; on passait du tarot au baccara pendant que nous dormions, et les étrangers étaient plumés. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 79, Hartmann, 1937)
    • Le dessin datait de ses années d’internat. Je reconnus sa face mince et tricheuse, ses yeux vifs, à fleur de tête. L’artiste lui avait donné un sourire de cruauté maniaque. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 14)
    • Certes Don Juan est un tricheur, et même il ne vit que de cela ([…]). Mais une tricherie constante est moins dangereuse que les faiblesses subites d'un honnête homme. — (Denis de Rougemont, Comme toi-même : Essais sur les Mythes de l'Amour, Albin Michel, 1961, p.105)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier