Français modifier

Étymologie modifier

 Dérivé de tripe, avec le suffixe -ier.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
tripier tripiers
\tʁi.pje\

tripier \tʁi.pje\ masculin (pour une femme, on dit : tripière)

  1. Celui qui vend des tripes, des abats.
    • La boutique d’un tripier, d’une tripière.
    • Le rez-de-chaussée de quelques-unes de ces maisons était occupé par des étalages de charbonniers, de tripiers ou de revendeurs de mauvaises viandes. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Les tripiers : ils sont spécialisés dans la vente au détail des abats qu’ils achètent en gros à un chevillard ou à un abattteur[sic]-détaillant. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 1443, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
  2. (Fauconnerie) Oiseaux de proie qui ne peuvent être dressés.
    • Le milan est un oiseau tripier.

Traductions modifier

Prononciation modifier


Homophones modifier

Paronymes modifier

Voir aussi modifier

Références modifier