triptyque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1841)[1] Du grec ancien τρίπτυχος, triptukhos (« plié en trois »)[1] → voir diptyque.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
triptyque triptyques
\tʁip.tik\
 
Triptyque du peintre allemand Hans Memling.

triptyque \tʁip.tik\ masculin

  1. Pièce d’ivoire ou d’orfèvrerie ou peinture à trois battants : un panneau central sur lequel se replient deux volets.
    • On ne peut comprendre la vogue des triptyques au Moyen Âge, sans faire référence à la Sainte Trinité connue par la chrétienté.
  2. (Par extension) Œuvre littéraire ternaire → voir trilogie.
    • La Divine Comédie de Dante où trois pôles se distinguent : l'Enfer, le Purgatoire et le Paradis, est un triptyque.
  3. Document administratif de trois pages (souvent carbone).
    • Les documents accompagnant une livraison sont souvent équipés de triptyque, une page expéditeur, une page destinataire, une page livreur.
  4. (Figuré) Ce qui est composé de trois parties constitutives.
    • L’émergence des premières sociétés à caractère compagnonnique se situe bien dans ce champ de l'histoire où le triptyque corporations-cathédrales-croisades contribue fondamentalement à forger la première identité compagnonnale. — (François Icher, Les compagnons ou l'amour de la belle ouvrage, 1995, Découvertes Gallimard n°255, 2005, page 29)
    • Le modèle économique actuel de l'internet repose sur un triptyque : gratuité de l'accès, publicités ciblées et revente ou utilisation peu claire des données personnelles connectées. — (Catherine Morin-Desailly, Proposition de résolution européenne n°739 sur la responsabilisation partielle des hébergeurs, Sénat, 27 septembre 2018 → lire en ligne)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • triptyque sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier