Étymologie

modifier
Du latin tres (« trois »), dont la racine proto-indoeuropéenne est tri, et annus (« année »).

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin trisannuel
\tʁi.za.nɥɛl\
trisannuels
\tʁi.za.nɥɛl\
Féminin trisannuelle
\tʁi.za.nɥɛl\
trisannuelles
\tʁi.za.nɥɛl\

trisannuel \tʁi.za.nɥɛl\

  1. (Rare) Qui se produit tous les trois ans.
    • Un concours trisannuel.
    • Pourtant, le spécialiste chinois de l’industrialisation des matériaux pour batteries, Jingmen Gem, a officialisé, le 15 mars 2018, un contrat trisannuel d’achat du tiers du cobalt produit chaque année en RDC par le groupe de négoce britanno-suisse Glencore. — (Guillaume Pitron, Voiture électrique, une aubaine pour la Chine, dans Le Monde diplomatique n°773, août 2018, page 11)

Synonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier
  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 25 :
    On excepte les vingt-deux mots suivants : Anna, annal, annales, annaliste, Annam (empire en Asie), Annapolis (ville des États-Unis), annate, annexe, Annibal, annihilation, annihiler, Annonay (ville), annotation, annoter, annuaire, annuel, annuité, annulation, annuler, bisannuel, trisannuel, empanner, dans lesquels an se prononce ane bref : ane-na, ane-nal, ane-nal, … ane-name, ane-napolîss, ane-natt, ane-nèkss, … ane-ni-ilâcion … ane-nonè, ane-notâcion, ane-noté, … anpane-né. Dans la conversation, on ne prononce souvent qu’une n : a-na, … a-no-nè, etc. Dans le mot manne (suc mielleux de certains végétaux ; nourriture tombée du ciel), an se prononce a long : mâne.