Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

D’un latin vulgaire reconstitué *tropare (« composer, inventer un air » d’où « composer un poème », puis « inventer, découvrir »), dérivé de tropus (« figure de rhétorique »). Le nom commun en est une forme substantivée.

Verbe Modifier

trobar

  1. (Poésie) Écrire des poèmes, composer des chansons, pratiquer l’art des troubadours.
    • Lo coms de Peitieus si fo uns dels majors cortes del mon e dels majors trichadors de dompnas, e bon cavalliers d’armas e larcs de dompnejar ; e saup ben trobar e cantar. Et anet lonc temps per lo mon per enganar las domnas. — (Vida de Guillaume IX de Poitiers (transcription par Michel Zink dans Les Troubadours - une histoire poétique, Perrin, 2013, p. 33))
    • Farai un vers de dreit nien,
      Non er de mi ni d’autre gen,
      Non er d’amor ni de joven
      Ni de ren au,
      Qu’enans fo trobatz en durmen
      Sus un chivau
      — (Guillaume IX de Poitiers, Farai un vers de dreit nien (transcription par Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 77)
    • Cercamons si fos uns joglars de Gascoingna, e trobet vers e pastoretas a la usanza antiga.
      E cerquet tot lo mon lai on el poc anar, e per so fez se dire Cercamons
      — (Vida de Cercamon, dans Jean Boutière, A.-H. Schutz, Biographies des troubadours - Textes provençaux des XIIIè et XIVè siècles, Paris, 1964, page 9)
    • Apres estet tant ab un trobador que avia nom Cercamon qu’el comensset a trobar. — (Vida de Marcabrun, (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 122))

DérivésModifier

Nom commun Modifier

trobar masculin

  1. (Poésie) Art de composer des poèmes, d’écrire des chansons, art des troubadours.
    • Esegon trobar naturau
      Port la peira e l'esca e·l fozill,
      Mas menut trobador bergau
      Entrebesquill
      Me torno mon chant en badau
      E·n fan gratill.
      — (Marcabrun, Lo vers comens cant vei del fau ( transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 134))

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) D’un latin vulgaire reconstitué *tropare (« composer, inventer un air » d’où « composer un poème », puis « inventer, découvrir »), dérivé de tropus (« figure de rhétorique »).

Verbe Modifier

trobar \Prononciation ?\

  1. (Transitif) Trouver, Rencontrer.
    1. (pronominal : trobar-se) Se trouver.
    • Trobant-me en aquesta vall
      Callosa, per les monts fuit,
      ociós, trist, sens fer fruit,
      emprés he, no sens treball
      de dones scriure llur tall
      natural e voluntari,
      per Una, qui té el contrari,
      descrivir pus fàcilment
      — (Jaume Roig, Espill)
  2. (Transitif) ou (Intransitif) Versifier, écrire des vers.

VariantesModifier

DérivésModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

D’un latin vulgaire reconstitué *tropare (« composer, inventer un air » d’où « composer un poème », puis « inventer, découvrir »), dérivé de tropus (« figure de rhétorique »).

Verbe Modifier

trobar [tɾuˈβa] (graphie normalisée)

  1. Trouver.
  2. Versifier, composer des rimes.

VariantesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier