trois-mâts barque

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
trois-mâts barque trois-mâts barques
\Prononciation ?\
 
Le Belem, trois-mâts barque de 1896, est le plus ancien trois-mâts en état de naviguer d'Europe.

trois-mâts barque \Prononciation ?\ masculin

  1. (Marine) Trois-mâts gréé en voiles carrées, excepté le mât d’artimon gréé en voiles auriques.
    • Le père Gautier, de Saint-Malo, constructeur du Français, fut de nouveau chargé de construire le Pourquoi-Pas? d'après les données compulsées par M. Boyn et mes propres indications. Il se mit à l'œuvre avec ardeur et le 18 mai 1908 lança ce navire considéré à l'étranger comme un type parfait pour les explorations antarctiques. Ce trois-mâts barque à machine auxiliaire a une longueur de 40 mètres, un bau de 9m,20, un tirant d'eau en charge de 4m,30. — (Jean-Baptiste Charcot, Autour du pôle Sud * Expédition du Pourquoi-Pas? )


TraductionsModifier