Voir aussi : trompe, trompè

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin trompé
\tʁɔ̃.pe\

trompés
\tʁɔ̃.pe\
Féminin trompée
\tʁɔ̃.pe\
trompées
\tʁɔ̃.pe\

trompé masculin

  1. Trahi par son conjoint.
    • Un mari trompé.

Forme de verbe 1 Modifier

Voir la conjugaison du verbe tromper
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
trompé

trompé \tʁɔ̃.pe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe tromper.
    • Nous secouons contre eux la poussière de nos souliers, et nous prenons le large. Par malheur, M. R***, qui l’a déjà pris, s’est trompé de route, et au lieu de cornicher le long de la mer, il s’est enfoncé dans le continent. — (Rodolphe Töpffer, Nouveaux voyages en zigzag à la Grande Chartreuse, autour du Mont Blanc, dans les vallées d’Herenz, de Zermatt, au Grimsel, à Gênes et à la Corniche, Seizième journée, Lecou, 1854)

Forme de verbe 2Modifier

trompé \tʁɔ̃.pɛ\ (orthographe traditionnelle)

  1. Forme traditionnelle de la forme conjuguée trompe, du verbe tromper, lorsqu’il y a inversion (postposition) du sujet je et nécessité d’accentuer le « e » caduc. → voir trompe
    • Pour combien de vies en un jour vécues ? — autant que de malheureux consolés ! Me trompé-je, Daniel, mon fils, me trompé-je ? — (Revue blanche, page 287, Alexandre Natanson, 1902)

VariantesModifier

S’écrit aussi trompè. (orthographe rectifiée de 1990)

PrononciationModifier

Note : Un des rares exemples de mot français ayant deux prononciations.

(Adjectif, Flexion verbe 1) :

(Flexion verbe 2) :

HomophonesModifier

(Adjectif, Flexion verbe 1) :

(Flexion verbe 2) :