Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux-francique *thorp (« village ») (cf. Dorf en allemand et dorp en néerlandais), par métathèse. Puis le mot passe au sens d’« ensemble des habitants du village » puis « groupe » → voir troupe et troupeau et on assiste actuellement à une nouvelle évolution puisque trop est utilisé comme adjectif dans le langage des jeunes, en général dans un sens positif : elle est trop pour dire « elle m’impressionne ».

Adverbe Modifier

trop \tʁo\

  1. Plus qu’il ne faut ; avec excès.
    • Le kébab doit être servi brûlant. Quand la bouche peut le tolérer, il est déjà trop froid. — (Jane Dieulafoy, La Perse, la Chaldée et la Susiane: relation de voyage, Librairie Hachette, 1887, p. 718)
    • A 11 heures, nous devons descendre au ras de la mer ; une masse nuageuse nous barre la route ; elle est beaucoup trop élevée pour être survolée. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p.85, Flammarion, 1937)
    • […], j'étais venu à Tanger. Mais la ville des légations m'ayant encore parue trop européanisée, j’avais pris la résolution de venir me fixer à Casablanca. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 12)
    • Je pensai que j'avais été trop aimable ou familière avec Adam Johnson et je rédigeai un texte froid et distant: [...]. — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 11)
  2. (Avec de) Un nombre ou une quantité avec excès.
    • Il a trop de bon sens pour agir ainsi.
    • Si trop d’ardeur nous pousse à trop de liberté,
      Ne t’en réjouis point dans ta malignité :
      Nos passions du moins sont d’un ordre sublime !
      — (Leconte de Lisle, Hypatie et Cyrille, dans Poèmes antiques, 1852)
  3. (Par extension) Très, extrêmement.
    • Je suis trop heureux de vous voir.
    • Vous êtes trop aimable.
    • Toutes les autres me regardaient avec envie, en disant que j’avais trop de chance. — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 201.)
    • – Je suis trop heureuse !
      – Jamais trop, Marie, jamais trop ! ai-je répondu en l’embrassant.
      — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 267.)
    • (Familier)J’adore les frites, c’est trop bon.
    • – Je suis content… Et toi, Polyte, t’as plus mal au pied ?
      – Ah ! non ! … C’est trop bath !
      — (Léon Frapié, Le sou, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 181)

NotesModifier

On peut faire la liaison en \-p\ (surtout dans un registre soigné) devant un adjectif qui commence par une voyelle :
Mais il n’y a pas de liaison dans les autres emplois :
L’autre mot avec lequel on fait la liaison en \-p\ est beaucoup.

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

SynonymesModifier

Avec excès (1) :

Extrêmement (3) :

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
trop
\tʁo\

trop \tʁo\ masculin invariable

  1. (Désuet) Excès.
    • Par son trop de caquet il a ce qu’il lui faut. — (Molière, L’École des femmes, 1662)
    • Il a été victime de son trop de confiance.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

PrononciationModifier

  • \tʁo\ (français standard) ou \tʁɔp\ en cas de liaison avec avec un adjectif s'il commence par une voyelle.
  • France : écouter « trop [Prononciation ?] »
  • En Belgique et en Franche-Comté, le o est ouvert : \tʁɔ\, comme pour tous les mots en -op dont le p ne se prononce pas.

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

Adverbe Modifier

trop \Prononciation ?\

  1. Trop, excessivement.

Nom commun Modifier

trop \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de tros.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

trop \Prononciation ?\

  1. Troupeau.
  2. Collection, ensemble, troupe, bande.

SynonymesModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Defini
Singulier trop tropen
Pluriel troper troperna

trop \Prononciation ?\ commun

  1. (Rhétorique) Trope.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier