trou-madame

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

 
Une table de trou-madame
Invariable
trou-madame
\tʁu.ma.dam\

trou-madame \tʁu.ma.dam\ masculin

  1. (Vieilli) Sorte de jeu avec lequel on jouait avec de petites boules qu’on tâchait de pousser dans des ouvertures en forme d’arcades.
    • Nous allâmes dîner à Versailles : le Roi fut de fort bonne humeur. L'on joua des bijoux, des hardes au trou-madame : j'en gagnai. — (« Mémoires de Mademoiselle de Montpensier [1682] », tome 43 de la Collection des mémoires relatifs a l'histoire de France, éditée par M. Petiot, Paris : chez Foucault, 1825, p. 434)
    • À Quiberon, nous revîmes M. Rohan, sa rubiconde et haute épouse et son jeu du « trou-madame » qui remplace dans son établissement le billard obligé et qui paraît être une des curiosités du pays. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 59, 2012)
  2. (Argot) Jouer au trou-madame, faire l’amour.
    • Mercier était dans le vrai : chez Ramponneau, s’amuser, c’était “jouer çà cul contre pointe” ou “jouer au trou madame”, expressions d’époque. — (Claude Dubois, Je me souviens de Paris, Parigramme, Paris, 2007)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier