Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nom de la ville de Troie avec le suffixe -ien.
(Astronomie) (Vers 1911) Parce que les premières planètes mineures du genre furent nommées en l’honneur de héros de la guerre de Troie.

Nom commun Modifier

troyen \tʁwa.jɛ̃\ masculin (Au singulier)

  1. Nom d’un cépage, dans la Haute-Saône. — (Les Primes d’honneur, Paris, 1872, page 212)

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin troyen
\tʁwa.jɛ̃\
troyens
\tʁwa.jɛ̃\
Féminin troyenne
\tʁwa.jɛn\
troyennes
\tʁwa.jɛn\

troyen \tʁwa.jɛ̃\

  1. (Mythologie) (Histoire) Relatif à Troie, la ville antique.
    • Le Moyen-Âge, en donnant le costume et les habitudes chevaleresques à des guerriers grecs ou troyens, les enlevait en quelque sorte à l’antiquité, et se les appropriait par son ignorance. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
  2. (Géographie) Relatif à Troye-d’Ariège, commune française située dans le département de l’Ariège.
  3. (Géographie) Relatif à Troyes, commune française située dans le département de l’Aube.
  4. (Astronomie) Se dit d’un corps céleste (planète mineure, satellite) qui orbite en triangle équilatéral de deux corps majeurs, aux points dits de Lagrange 4 et 5 (L4 et L5).
    • Il y a aussi deux groupes d’astéroïdes, appelés Troyens, qui partagent l’orbite de Jupiter, précédant et suivant la planète de 60 degrés. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), « L’Astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie », dans Le Québec sceptique, no 24, décembre 1992, p. 41)
    • La théorie de Lagrange a eu une confirmation éclatante, en astronomie planétaire, avec la découverte d’astéroïdes aux points stables L4 et L5 du système Soleil-Jupiter […] Ceux de L4 ont été appelés astéroïdes Grecs, ceux de L5 astéroïdes Troyens. La tendance actuelle est d’appeler troyens les astéroïdes des deux groupes et d’étendre cette dénomination aux autres systèmes […] En 1980, les nouveaux satellites de Saturne découverts depuis le sol étaient aux points de Lagrange du système Saturne-Dioné et Saturne-Téthys (ces satellites sont dits lagrangiens). Ces satellites sont en libration autour des positions stables L4 et L5. — (Michel Capderou, Satellites : Orbites et missions, Springer-Verlag France, 2003)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier