FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de tuer, avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tueur tueurs
\tɥœʁ\
 
Un tueur en train de poignarder sa victime (1).

tueur \tɥœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : tueuse)

  1. Personne qui tue, commet un meurtre.
    • J’ai croupi trente-quatre mois dans une cellule en compagnie d’un tueur écorché vif. — (Hervé Commère, Les Ronds dans l’eau, Fleuve Noir, 2011, chapitre XXIX)
    • (Figuré) L’hiver, tueur de pauvres gens.
  2. (Péjoratif) Personne qui s’adonne à la chasse par plaisir.
  3. (Industrie) Personne qui tue les animaux de boucherie dans un abattoir.
    • Les tueurs : ces ouvriers assurent la transformation des animaux pour le compte d’un boucher. Ils sont rémunérés essentiellement en nature par la part coutumière consistant, selon les cas, en collier, diaphragme, queue, trachée, poumons, etc. — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 1443, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    • […] il s’écoulait moins d’une minute entre l’étourdissement et la saignée des animaux. Le tueur qui chargeait son pistolet à tige perforante avant la mise en place dans le piège des animaux était rapide et efficace. — (Jean-Luc Daub, Ces bêtes qu’on abat, L’Harmattan, 2009, ISBN 978-2-296-08424-7)
  4. Signe diacritique représentant une absence de voyelle inhérente, dans l’écriture dévanagari. Il est représenté par un signe souscrit ().

SynonymesModifier

personne qui tue les animaux de boucherie

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • tueur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier