FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Abréviation) De quatre-vingt-huit.

Nom commun Modifier

tuit \tɥit\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Quatre-vingt-huit, essentiellement utilisé dans l’expression, avoir tuit ans...

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Forme d’adjectif Modifier

tuit \Prononciation ?\ masculin

  1. Cas sujet masculin pluriel de tot.

Forme d’adverbe Modifier

tuit \Prononciation ?\ masculin

  1. Cas sujet masculin pluriel de tot.

Forme de pronom Modifier

tuit \Prononciation ?\ masculin

  1. Cas sujet masculin pluriel de toz.

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté duit
Adoucissante zuit
Durcissante tuit

tuit \ˈtyːit\

  1. Forme mutée de duit par durcissement.

EspagnolModifier

 

ÉtymologieModifier

De l’anglais tweet de même sens (Internet).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tuit
\twit\
tuites
\twits\

tuit \twit\ masculin

  1. (Internet) Tweet.
    • El tuit de Times sugería que el agregar chícharos al guacamole le agregaría también una dulzura deliciosa y una textura crujiente haciéndolo más consistente sobre los totopos.— (Rebeca Gómez Galindo ¿Guacamole de chícharo?, Vive USA junio 2015)

Gaélique écossaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieil irlandais do•tuit, issu de l’indo-européen commun *(s)teud-, racine à s-mobile qui a aussi donné le latin tundere « frapper », arménien tʿndem « se briser » et sanskrit tudáti « battre » [1].

Verbe Modifier

tuit

  1. Tomber, s'abattre.

RéférencesModifier

  • [1] Michiel de Vaan, Etymological Dictionary of Latin and the Other Italic Languages, Leyde, Brill, 2008, p. 633-634.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

tuit

  1. Bec verseur.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 91,7 % des Flamands,
  • 97,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]