Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de tutoyer avec le suffixe nominal -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tutoiement tutoiements
\ty.twa.mɑ̃\

tutoiement \ty.twa.mɑ̃\ masculin

  1. Action de tutoyer.
    • Les relations personnelles dans les entreprises étant de plus en plus directes, la tendance est au tutoiement. Mais dans l’air du temps flotte ici et là de nouveau le vouvoiement. — (Jürg Raissig, Etre à tu et à toi ou se distancier par un vous formel ?)
    • En 1793 est adressée à la Convention nationale une pétition visant à abolir l’usage du vouvoiement au profit du tutoiement. 10 brumaire an 2 républicain.
    • Chez les français le tutoiement, au moins le tutoiement intime, suit presque immédiatement la possession. Et cela est vrai des jeunes mariées comme des filles publiques. — (Léon Blum, Du mariage, 1907)
    • On voit donc que ce n’est pas au tutoyeur de tutoyer le tutoyé, c’est au futur tutoyé d’accepter d’être tutoyé par le tutoyeur, ce qui n’est pas du tout la même chose : dans la civilisation de nos régions, le consentement est un préalable obligatoire au tutoiement. — (Les tutoyeurs intempestifs, agoravox.fr, 03.09.2012)
    • Le soudain tutoiement, la violence des mots, enlaidissent Hugues aussitôt. Ce n'est plus qu'un petit voyou, plein de haine. — (Laure Angélis, Le lys écarlate, Editions Pierre Téqui, 1998, p.130)

VariantesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier