Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de un et de temps.

Locution adverbiale Modifier

un temps \œ̃ tɑ̃\ adverbe de temps

  1. Pendant une certaine durée dans le passé.
    • Jusqu’alors, l’île et l’archipel des Sulu, gagnés tôt à l’islam et partagés en Sultanats un temps puissants, surent résister aux diverses tentatives de conquêtes espagnoles, répondre à celles-ci par autant de coups de main hardis dans les visayas et même jusque dans la lointaine Luzon. — (Raymond Blanadet, Les fronts pionniers en Asie du Sud-Est, 1984, ISBN 9782858023288, p. 260)
    • Des petits malins ont enregistré des marques dans l'espoir de les revendre à prix d'or, les plus retors allant jusqu'au chantage : sfr.com a ainsi renvoyé un temps sur le site du concurrent France Télécom ! — (« Sur internet, votre nom vaut de l'or », par Laurent Barbotin, le 30/08/2001, sur le site L'Express/L'Expansion (https:/lexpansion.lexpress.fr))
    • La progression un temps fulgurante du FN s’arrêta donc. — (Hervé Le Bras et Emmanuel Todd, Le mystère français, 2013, ISBN 978-2-02-110216-1, p. 283)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier