Étymologie

modifier
(début XVIIIe siècle) Dérivé de un, avec le suffixe -ième.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
unième unièmes
\y.njɛm\

unième \y.njɛm\ masculin et féminin identiques

  1. Adjectif ordinal de -un des mots composés numéraux. Note : L’ordinal correspondant à un lui-même est premier.
    • […] la préface de l’Histoire du quarante et unième fauteuil exhale, en effet, un parfum de jeunesse et de poésie […] — (Arsène Houssaye, Histoire du quarante-et-unième fauteuil de l’Académie française, Collection XIX,,2016)
    • Vous voyez que ce n'est plus prendre le dixième de 80 , mais la unième partie de 8. Or, ce unième de 8 n'est autre chose que le nombre même dans lequel on le cherche , puisqu'il contient l'unité autant de fois qu'il la représente par sa valeur : […]. — (L'arithmétique de la noblesse commerçante, ou Entretiens d'un négociant et d'un jeune gentilhomme sur l'arithmétique appliquée aux affaires de commerce, de banque et de finance, par M. d'Autrepe, Premier entretien : Des principales notions de l'arithmétique et des quatre premières règles, Paris : chez Durand, 1760, page 56)
  2. Premier. D'usage assez rare de nos jour cet adjectif ordinal était plus fréquemment utilisé au XVIIIe siècle.
    • Et la unième fois je ne suis pointement parvenu à m'échapper du Temple. — (Françoise Tilkin, Quand la folie se racontait, éd. Brill, 1990)
    • Un élément de E est le premier (le unième), un autre est le deuxième , un autre est le nième ( n entier fini ) [...]. — (Arnaud Denjoy , L'énumération transfinie: La notion de rang, éd. Gauthier-Villars, 1946)
    • Mais voici qu'en suivant la Unième Avenue, Frascolin s'arrête devant un somptueux édifice, au fronton duquel s'étale en lettres d'or cette inscription: Casino. — (Jules Vernes, L'Île à hélice, éd. Hetzel, 1895)

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
unième unièmes
\y.njɛm\

unième \y.njɛm\ masculin

  1. (Arithmétique) Fractionnel de un.
    • ces fractions en un mot, un unième, un deuxième, un tiers, […] — (Louis Bertrand Castel, Mathématique universelle, Volume 2, 1758, page 237)
    • Vous voyez que ce n'est plus prendre le dixième de 80 , mais la unième partie de 8. Or, ce unième de 8 n'est autre chose que le nombre même dans lequel on le cherche , puisqu'il contient l'unité autant de fois qu'il la représente par sa valeur : […]. — (L'arithmétique de la noblesse commerçante, ou Entretiens d'un négociant et d'un jeune gentilhomme sur l'arithmétique appliquée aux affaires de commerce, de banque et de finance, par M. d'Autrepe, Premier entretien : Des principales notions de l'arithmétique et des quatre premières règles, Paris : chez Durand, 1760, page 56)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier