Voir aussi : Uranien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) (Littéraire) avec le suffixe -en, de Uranie, autre nom de la déesse de l’amour, Aphrodite.
(Siècle à préciser) (Adjectif) Dérivé savant du latin uranos (« voûte céleste »), lui-même du grec ancien Οὐρανός Ouranos, dieu du ciel.
(Siècle à préciser) (Chimie) Avec le suffixe -ien, de urane, considéré autrefois comme un corps simple.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
uranien uraniens
\y.ʁa.njɛ̃\

uranien \y.ʁa.njɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : uranienne)

  1. (Histoire littéraire française) Ceux qui jugeaient que le sonnet d’Uranie de Voiture, était meilleur que Sonnet de Job de Benserade.
  2. Homme homosexuel.
    • C’était un malotru [Shakespeare], un uranien, un ivrogne et un illettré. — (Alexandre Arnoux, Le Chiffre, 1926, page 179)
  3. (Astrologie) Personne sous l’influence zodiacale de la planète Uranus.
    • Si Uranus est l’une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l’on appelle en astrologie un uranien.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin uranien
\y.ʁa.njɛ̃\
uraniens
\y.ʁa.njɛ̃\
Féminin uranienne
\y.ʁa.njɛn\
uraniennes
\y.ʁa.njɛn\

uranien \y.ʁa.njɛ̃\ masculin

  1. Céleste, astral.
    • Pourquoi m'était-il interdit d'avoir ma femme astrale, ma femme uranienne ? Car Hélène avait l'entêtement, la douce éternité des astronomes ; elle aimait leur science. — (Giraudoux, Simon, 1926, page 78)
  2. (Astronomie) Qui se rapporte à la planète Uranus.
    • Le cycle uranien est de 84 ans.
  3. (Chimie) Relatif à l’uranium.

SynonymesModifier

astral
qui se rapporte à l’uranium

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier