vétusté

Voir aussi : vetuste, vétuste, vétuste

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin vetustas, dérivé de vetus, veteris (« âgé, vieux »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vétusté vétustés
\ve.tys.te\

vétusté \ve.tys.te\ féminin

  1. Ancienneté. Note : Se dit principalement en parlant des choses que le temps a fait dépérir, a détériorées.
    • …la porte en était fermée, mais il n’eut qu’à pousser, et la serrure se détacha du chêne, tant la porte tombait elle-même de vétusté. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Les deux façades, exposées au sud et à l’ouest, sont enguirlandées de glycines et de rosiers grimpants ; celles du nord et de l’est sont couvertes de lierre dont les troncs, gros comme le corps d’un homme à leur sortie de terre, attestent la vétusté. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • Plus on s’éloigne du centre, plus leur vétusté saute aux yeux. Je n’oublierai jamais cette députée qui m’avait dit voir des résidents de HLM arriver dans son bureau avec des contenants remplis de punaises. — (Josée Legault, On les met où, les pauvres?, Le Journal de Québec, 8 décembre 2020)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier