FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIe siècle) Du latin varius.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vair vairs
\vɛʁ\
 
Vair (n° 1) et variantes comme le contrevair (n° 3). (2)

vair \vɛʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Fourrure blanche et grise de quelques espèces d’écureuils et particulièrement de celle du petit-gris.
    • Son costume se composait d’une tunique verte, fourrée au col et aux poignets avec du menu vair, sorte de fourrure inférieure en qualité à l’hermine et provenant, à ce que l’on croit, de la peau de l’écureuil gris. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le vair et le petit-gris durent être prohibés au milieu du XIIe siècle. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. (Héraldique) Fourrure de l’écu, figurée par de petites cloches alternées d’azur et d’argent, disposées de telle sorte que la pointe des pièces d’azur est opposée à la pointe des pièces d’argent.
    • Tel porte de vair.
    • L'identité des familles ne s'établit que d'après les armoiries, et nous avons déjà donné celles de cette famille (l'écusson bandé de vair et de gueules de six pièces). — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)

NotesModifier

Ce mot est surtout connu par le débat récurrent sur le conte Cendrillon, où des pantoufles de verre jouent un rôle important. La version originale du conte n’emploie pas le mot vair ; c’est Honoré de Balzac qui fit cette « rectification » en 1841, suivi par Émile Littré.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin varius.

Adjectif Modifier

vair \Prononciation ?\

  1. Variable, changeant, mobile.
  2. Bigarré.
  3. Brillant, irisé, de couleur variées.
  4. Luisant, poli.
  5. Gris pommelé (en parlant d'un cheval), gris cendré en parlant de la fourrure de l’écureuil.
  6. Qualifie le brillant de la fourrure.

VariantesModifier

Nom commun Modifier

vair \Prononciation ?\ masculin

  1. Vair, fourrure.
    • Samit ne porpre ne biface
      Ne vair ne gris ne sebelin
      — (Guillaume d’Angleterre, lignes 3182-3, transcription de M. Wilmotte, page 98)

VariantesModifier

Adjectif Modifier

vair \Prononciation ?\

  1. Variante de voir.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français vair.

Nom commun Modifier

vair \vɛə\

  1. (Héraldique) Vair.

RomancheModifier

ÉtymologieModifier

Forme et orthographe du dialecte puter.

Verbe Modifier

vair \Prononciation ?\

  1. Voir.

Apparentés étymologiquesModifier

AnagrammesModifier