Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de vent avec le suffixe -er.

Verbe Modifier

venter \vɑ̃.te\ intransitif, impersonnel 1er groupe, défectif (voir la conjugaison)

  1. Faire du vent. — Note d’usage : On l’emploie surtout impersonnellement.
    • Il vente très fort, des goélands passent, emportés par la tempête, et essaient vainement de remonter le vent. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il ventait dur, sans que l’atmosphère en fût rafraichie, car le vent soufflait du sud. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.112)
  2. Souffler. — Note d’usage : Se construit alors avec le mot vent.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Peut être [1] d’un *gventer qui l’apparente à γαστήρ, gaster, au sanscrit gatharas.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif venter ventrēs
Vocatif venter ventrēs
Accusatif ventrĕm ventrēs
Génitif ventrĭs ventriŭm
Datif ventrī ventrĭbŭs
Ablatif ventrĕ ventrĭbŭs

venter \Prononciation ?\ masculin

  1. (Anatomie) Ventre, estomac, faim, appétit, voracité. (Figuré) goinfre, glouton.
    • ventrem facere, Veg.
      décharger son ventre, fienter.
  2. Ventre, sein maternel, matrice, utérus, enfant dans le sein maternel.
    • ventrem ferre.
      être enceinte.
  3. Bosse, saillie, renflement.
    • ventrem facere, Dig.
      être bombé (en parlant d'un mur).

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Voir aussiModifier

  • venter sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin)  

RéférencesModifier

  • « venter », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 1656)
  • [1] « venter », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage