FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ventilare (agiter dans l'air, remuer (les grains), vanner, ventiler, éventer, rafraîchir en agitant, attiser, exciter, allumer, enflammer, disperser, abattre, divulguer).

Verbe Modifier

ventiler transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Renouveler l’air au moyen d’un ventilateur.
    • Ventiler la cale d’un navire.
  2. (Finance) Répartir une somme totale entre les différents articles auxquels elle doit être affectée.
    • En comptabilité, il est nécessaire de ventiler l'échéance du prêt entre le principal et les intérêts.
  3. (Droit) Estimer, évaluer une ou plusieurs portions d’un tout vendu, non pas quant à la valeur réelle, mais relativement au prix total.
    • On ventile une maison quand le prix en est à distribuer entre des créanciers privilégiés sur la superficie et des créanciers hypothécaires ou privilégiés sur le fond.
  4. (Argot) Mitrailler quelqu’un ou quelque chose.
    • Cet homme s’est fait ventiler par une mitrailleuse.
  5. (Transport aérien) Réguler

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

(répartir)

PrononciationModifier

RéférencesModifier