FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de vert avec le suffixe -oyer. De l’ancien français vert* (ou verd*), latin vĭrĭdis (« vert, verdoyant ; (au figuré) frais, vigoureux »), dérivé du verbe latin vireō (« verdir »).

Verbe Modifier

verdoyer intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir vert, en parlant des arbres, des herbes.
    • Les bois commencent à verdoyer.
  2. Être vert[1].
    • Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. — (Charles Perrault, « La Barbe bleue » dans Les Contes de ma mère l'Oye)
    • — Tu as raison, petite Tien... Je suis né dans un vallon verdoyant, comme jamais ne verdoiera la jungle la plus somptueuse, et chez moi, dès que le soleil glisse ses premiers rayons par delà les collines, chacun ouvre les yeux et chante la joie de vivre, […]. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, p. 35)
  3. (Figuré) S’épanouir, se renforcer (pour une personne, ses qualités morales ou intellectuelles).
    • .
  4. (Figuré) Se développer, prospérer (pour une idée ou chose abstraite).

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier