Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vergelle vergelles
\vɛʁ.ʒɛl\

vergelle \vɛʁ.ʒɛl\ féminin

  1. Ancien instrument servant à compacter le charbon dans les hauts-fourneaux.
    • Construction du creuset. Le valet vide entièrement le foyer de tout le charbon qui peut s’y trouver ; il le rejette dans un des coins de l’âtre ; il vanne ensuite la braise qu’il en a retirée, la mêle avec du charbon pilé, et en jette dans le vide du foyer une première couche ; il descend ensuite dans ce foyer, et, armé d’un instrument appelé vergelle, il tourne circulairement sur lui-même, et frappe cette première couche qu’il pile et tasse par ce moyen. La vergelle est une barre de fer d’environ 15 décimètres de longueur, qui porte à son extrémité une espèce de cône allongé, se terminant en pointe aiguë, et sillonnée d’entailles en tous sens ; ce cône inférieur figure assez bien une fraise. — (Mémoire sur les aciéries de Rives et du département de l’Isère, Journal des mines, volume 36, no. 213, septembre 1814 (mémoire rédigé en 1803, an XI))
  2. (Métrologie) Ancienne mesure française de superficie agraire, valant entre 6 et 9 mètres carrés selon les régions.
    • Vergelle : Mesure de superficie de soixante et quinze pieds de onze pouces carrés. Voyez Roie — (Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort, Supplément au Glossaire de la langue romane, Chasseriau et Hécart, Libraires, Paris, 1820)
    • 206. ARRONDISSEMENT DE BÉTHUNE. — 1° L’ancienne mesure usitée dans les cantons de Béthune, Cambrin, Norrent-Fontes en partie et Laventie se compose de 400 vergelles de 10 pieds de onze pouces, équivalant en mesures nouvelles à 35 ares 47 centiares, comme la mesure cambraisienne. — (Henri Clément, Essai sur les usages locaux du département du Pas-de-Calais, Topino, Libraire-Éditeur, Arras, 1857)

AbréviationsModifier

(Métrologie)

TraductionsModifier