vermillon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de vermeil avec le suffixe -on.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vermillon vermillons
\vɛʁ.mi.jɔ̃\

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ masculin

  1. Sulfure de mercure rouge réduit en poudre et utilisé en peinture comme pigment.
  2. Couleur rouge vif tirant sur l’orangé.
    • Tout cela est crépi à la chaux, et la blancheur des façades est encore avivée par de longues lignes de vermillon qui séparent les maisons et en marquent les étages. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Les élégantes composaient les rosés de leur teint à l’aide d’un vermillon habilement nuancé ; le kohl d’Égypte servait à faire ressortir l’éclat des yeux, la pierre ponce calcinée, à blanchir les dents. — (Émile Jonveaux, « Curiosités de la toilette - La recherche de la beauté », dans Musée des familles : lectures du soir, 1867, page 323)
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse Allais, Œuvres anthumes, vol. 1, 1900, page 213)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   vermillon figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vin.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ invariable

  1. Relatif à cette couleur, de cette couleur. #DB1702 #FD4626
    • Éclatantes blancheurs recherchées, semble-t-il, pour encore plus fortement accentuer la rutilance vermillonne des bérets à pompon et des tailloles rouges, les « zaïelles », c'est tout ce cinabre au cœur qui vous monte à la tête. — (Jean-Baptiste Giovannoli, Le frelon des Chabrands, Éditions Baudelaire, 2020)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier