vermillon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Dérivé de vermeil, avec le suffixe -on. De l’ancien français vermeillon, lui-même issu du latin vermiculus (« petit ver, vermisseau »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
vermillon vermillons
\vɛʁ.mi.jɔ̃\
 
Pigment de vermillon.
 
Un vermillon.
 
Un vermillon (Quercus coccifera).

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ masculin

  1. Sulfure de mercure rouge réduit en poudre et utilisé en peinture comme pigment.
  2. Couleur rouge vif tirant sur l’orangé. — #E34234
    • Tout cela est crépi à la chaux, et la blancheur des façades est encore avivée par de longues lignes de vermillon qui séparent les maisons et en marquent les étages. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse Allais, Œuvres anthumes, volume 1, 1900, page 213)
    • Mes joues ont donc blêmi avant leur temps, car ma gaîté s’est enfuie dans les larmes. Le Chagrin a pâli le vermillon de ma jeune bouche et la Ruine a tiré les rideaux de mon lit. — (Oscar Wilde, La Maison de la Courtisane, 1919, page 98)
    • Cette tache paraît plus sombre parce que j’ai forcé sur le rouge carmin alors que dans celle-ci il y a plus de vermillon avec une pointe de vert anglais et un soupçon de noir… — (Richard Jorif, Le Burelain, éditions François Bourin, 1989, page 41)
    • Les meubles d’un blanc éclatant contrastent avec le vermillon des murs. Cette salle à manger formelle invite à des repas animés. — (Emmanuelle Mozayan-Verschaeve, « Voyage dans le temps à la frontière à Stanstead »,La Presse, 7 décembre 2020)
  3. (Œnologie) Vin rouge éclatant tirant plus ou moins sur l’orangé.
    • J’ai acheté un petit vermillon qui se dégustera très bien avec le repas de ce soir.
  4. (Botanique) (Vieilli) Synonyme de chêne kermès.
    • Te rappelles-tu quand la grand-mère Renaud nous emmenait cueillir du vermillon du côté de Montmajour ? Je t’aimais déjà dans ce temps-là ; et lorsqu’en fouillant les chênes nains, nos doigts se mêlaient sous les feuilles, je ne te disais rien, mais je me sentais frémir. — (Alphonse Daudet, L’Arlésienne, 1872, page 399)
  5. (Par analogie) (Populaire) (Vieilli) Soldats britanniques, en raison de la couleur de leurs habits.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   vermillon figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : vin.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

vermillon \vɛʁ.mi.jɔ̃\ invariable

  1. Relatif à cette couleur, de cette couleur. — #E34234
    • Dans l'escalier menant aux chambres, le parquet craque sous l'épaisse moquette vermillon et les sérigraphies font sourire. — (Normandie Hoche, « L'hôtel Artist Residence à Londres, l'avis d'expert du Figaro », Le Figaro, 11 septembre 2021)
  2. (Œnologie) Rouge tirant sur l'orangé.
    • La robe brillante et rouge vermillon est annonciatrice de notes acidulées de cerise griotte, légèrement poivrées. — (Katya Pellegrino, « Des flacons à déguster sans attendre », Forbes, 27 septembre 2020)
    • Ce qui envoûte déjà, c’est cette robe vermillon profonde qui, sous la densité du pigment, laisse émerger doucement des arômes tout aussi riches et substantiels de fruit mûr. — (Jean Aubry, « Lirac « Roc-Épine » 2019 », Le Devoir, 25 juin 2021)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier