vert Pannetier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Composé de vert et de Pannetier, du nom du fabricant de couleurs qui produisit en petite quantité ce pigment avant son industrialisation par Charles-Ernest Guignet.

Locution nominale Modifier

vert Pannetier \vɛʁ pan.tjɛ\ masculin au singulier uniquement

  1. (Désuet) Ancienne appellation commerciale du viride ou vert Guignet.
    • M. Guignet a réussi à reproduire par un procédé très-simple la belle couleur vert émeraude que l’on connaît dans le commerce sous le nom de vert Pannetier et dont la préparation avait été tenue dans le plus profond secret. — (Répertoire de chimie pure et appliquée, tome premier, Dezobry, Magdeleine et Cie, Paris, 1858, page 198)
    • En 1839, M. Guignet fit breveter un procédé pour la fabrication en grand d’un produit identique au vert Pannetier. — (Jules Pelouze, Edmond Frémy, Traité de chimie générale, 3e édition, tome III, Victor Masson et fils, Paris, 1865, page 461)

Voir aussiModifier